Réalisations

Septembre 2011:

Encadrement de Lora (2e maternelle) atteinte de retard de croissance et développement mental et de Roméo (3e maternelle) atteint de lésions cérébrales (retard de langage, en psycho-motricité et dynamique relationnelle) au sein de l’école du Petit Chemin à Loupoigne depuis 2011 (classe verticale)

Apprentissages concrets:

Lora
  • Lora:

Conscience de soi: propreté (impossible à atteindre en charge dans une classe « ordinaire » sans assistance de l’institutrice)

Compétences cognitives: stimulation du langage, acquis des notions spatiales, connaissance des couleurs, comptage…

Vie en groupe: établissement de liens d’amitié avec d’autres enfants, gestion des troubles du comportement de l’enfant et avec les autres élèves de la classe

IMG_7767

  • Roméo:

Prise de conscience de l’autre et de la relation à l’autre: d’un regard absent il a fini par s’intéresser aux autres et les accepter dans ses jeux…

Apprentissage cognitif: apprentissage du comptage, ouverture au langage…

Vie en groupe: respect des règles de fonctionnement de la classe (rester assis, être à l’écoute au moment adéquat) et du groupe en général (gestion des troubles du comportement)

Septembre 2012:

  • Accompagnement de 6 enfants « différents » dans l’école Ste Lutgarde
    • Implication dans une petite classe « verticale » avec un professeur venant de l’enseignement spécialisé
    • Ces enfants sont intégrés en classe ordinaire selon les moments les plus adéquats pour eux (intégration sociale et au niveau des compétences).
    • Aide individuelle pour développer les compétences de chaque enfant selon ses besoins.
    • Suivi de l’intégration en classe ordinaire (règles de la classe, re-formulation des consignes, suivi des activités ou approche différente dans la conduite de celles-ci).
  • Apports concrets:
    • Réduction de la fréquence et de la sévérité de crises d’angoisse chez plusieurs enfants
    • Médiation entre les parents et l’équipe pédagogique afin de les familiariser avec la démarche d’intégration
    • Prise de conscience des enfants ordinaires de quelles sont les différences et les difficultés des enfants intégrés menant à un développement de l’affectivité envers eux
    • Gestion des questions que peut soulever ces différences tant au niveau des enseignants, que des parents ou des enfants.